Maîtrise de l’eau

Dans la région de Saint-Nectaire, les profondes fractures ont permi la remontée du magma volcanique en provenance du manteau supérieur. Ce magma profond, en cours de refroidissement entretient un fort flux de chaleur dans le sous-sol. Quand l’eau des précipitations s’infiltre, elle se réchauffe rapidement et dissout les éléments minéraux (calcium, sodium, fer …) des roches qu’elle traverse. Entre 3000 et 4500 m de profondeur, l’eau chaude se mélange rapidement au dioxyde de carbone.
Allégée par ce « gaz ascenseur », après environ 40 années de parcours souterrain, elle retrouve la surface en suivant les fractures.

Au sortir des fissures, les sources sont captées, canalisées dans un réseau de galeries souterraines et acheminées vers l’échelle de pétrification. En créant de petites cascades les échelles provoquent une forte ventilation de l’eau qui accentue le dégagement de CO2 et permet au calcaire de se déposer dans les moulages.